Comment MONÉTISER son BLOG ?

 

 

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue dans cet article de blog, dans lequel je vais vous parler des différentes méthodes existantes pour monétiser son blog ou sa chaîne YouTube. Je vous les présenterai dans un premier temps et je vous dirai quelle est, selon moi, la plus efficace.

système de blog rentable à monétiser

Mais avant toute chose, je vais répondre à certaines questions récurrentes que se posent beaucoup d’internautes et vous parler un peu du blogging pour vous situer le contexte.

Quelle est la différence entre un blog et un site web ?

La différence principale entre un blog et un site web est que le blog a vocation à publier des articles (appelés également posts ou billets de blog) régulièrement, tandis que le site web aura davantage tendance à être composé de pages statiques ! Un site web dispose d’ailleurs bien souvent un blog permettant de publier du contenu ponctuellement sans se soucier de l’aspect technique !

Pour simplifier : un blog c’est un site Web dynamique, souvent personnel, qui permet un internaute de mettre facilement et rapidement du contenu en ligne sous forme d’articles.

Pourquoi bloguer ?

On blogue avant toute chose, par passion. Parce que l’on a envie de partager des connaissances dans un domaine par exemple. Mais il convient de dire qu’à ce titre, toutes les thématiques ne sont pas logées à la même enseigne ! Quand certaines permettent une rentabilité déconcertante, d’autres peinent à dégager des revenus, même minimaux !

Pour monétiser son blog efficacement et atteindre l’indépendance financière, il va vous falloir bloguer sur une thématique rentable. Pour être vraiment intéressante, votre thématique doit correspondre au maximum  aux 3 points suivants :

Les 3 points-clés de votre thématique :

Intemporel : Toute thématique qui évolue trop rapidement (high tech, mode, informatique), n’est pas l’idéale car vos articles de blog et vos vidéos YouTube ne vaudront plus rien d’une année sur l’autre, tant les choses auront évolué dans ces thématiques. Tandis que si vous choisissez des thématiques comme le développement personnel, comment se faire des amis, la santé, vos vidéos YouTube et articles de blog seront valables et pertinentes pendant des années !

Cible dépensière : Pour ma part, mon premier business concerne une passion (le jeu d’échecs). J’ai eu un mal fou à rentabiliser cette thématique car la plupart de mes prospects n’étaient pas prêts à dépenser d’argent pour progresser dans ce jeu. Ils se contentent bien souvent de ressources gratuites sur internet. SI j’avais ciblé une cible comme la photographie ou comment s’occuper de son bateau, les produits en eux-même valent tellement cher que c’est une cible qui sera prête à dépenser pour utiliser leur produit du mieux possible.

Besoin profond : Plus le besoin est profond et plus les personnes seront prêtes à dépenser de l’argent et acheter rapidement vos produits. Par exemple se faire des amis est un besoin fondamental, de même que la santé. Alors que progresser au jeu d’échecs n’est pas indispensable dans la vie !

N’oubliez pas que la meilleure idée de business n’existe pas, il va falloir l’améliorer au fur et à mesure.

Les blogs ont évolué…

La blogosphère a vécu plusieurs périodes ‘évolution depuis ses débuts. D’abord utilisé à titre personnel, le blog permettait à son propriétaire de diffuser des articles le concernant et dans lesquels il pouvait parler de sa vie et témoigner de ses activités au quotidien. Les premiers blogs, utilisés à des fins non lucratives étaient bien loin de ceux d’aujourd’hui, davantage utilisés à des fins professionnelles et permettant à leurs auteurs de se créer une identité sur internet dans le but de rassembler des prospects autour de leurs produits.

Personal branding vs Corporate branding

Sur un blog, on peut se présenter à son audience de 2 façons différentes : soit en se présentant comme une simple personne, c’est ce que l’on appelle le personal branding (on adoptera le « je » pour s’exprimer) ou comme une marque/entreprise auquel cas on utilisera plutôt la première personnelle du pluriel, le nous. Ceci correspond à du corporate branding (traduction anglophone du mot entreprise, tout simplement).

Si vous bloguez pour vous-même, vous préférerez sans doute utiliser la première méthode dite du personal branding qui est plus adaptée pour créer une vraie complicité avec les internautes. On apprécie de parler avec une autre personne, tandis qu’avec une marque, c’est moins courant !

Ecrire sur un domaine qui nous plait !

L’avantage d’être blogueur, c’est qu’on peut écrire sur ce qui nous passionne vraiment et que, contrairement à un journaliste, personne ne nous impose  d’écrire sur un sujet en particulier. Bloguer revient alors à partager un contenu que l’on a nous-même sélectionné à nos lecteurs sur une thématique que l’on a préalablement choisie. Il faut cependant se méfier de l’idée que tout est possible an matière de blogging, car si les sujets ne sont pas imposés par un patron, ils sont néanmoins orientés voire même souvent carrément dictés par les actualités de votre domaine, sur lesquels vous devrez communiquer et également par les mots-clés les plus recherchés sur les moteurs de recherche sur lesquels vous devrez vous positionner.

Écrire un article qui n’intéresse personne et ne sera pas lu ne sert absolument à rien. Il va donc falloir écrire sur un domaine qui vous plaît mais surtout sur un domaine qui intéresse les internautes.Le fait est que les premiers temps seront difficiles. N’imaginez pas trouver votre public rapidement ! Trouver son auditoire et devenir populaire au sein d’une communauté prend du temps. C’est au prix d’un travail acharné et d’une persévérance sans faille que vous parviendrez au succès ! Il n’existe pas d’autres méthodes connue à ce jour…

Créer du contenu de qualité

Pour intéresser les internautes et réunir vos fans, il va vous falloir créer du contenu de qualité. Vous devrez apporter une réelle valeur ajoutée dans votre domaine grâce au contenu que vous allez retransmettre ! Inutile donc d’espérer recopier des articles provenant d’autres blogs. En premier lieu, vous seriez immédiatement sanctionnés par Google et ses algorithmes. Ceux-ci verront clair dans votre jeu ! Mais également par les internautes qui vous liront. Ces derniers se rendront compte que vous recopiez tel ou tel blog de votre thématique.

On vit dans une époque connectée où les gens privilégient plusieurs sources d’information. Ils n’hésitent pas à consulter plusieurs sites dans un domaine afin de bénéficier d’informations de qualité. Il vaut donc mieux publier moins d’articles mais privilégier des articles complets et uniques d’au moins 2 000 mots. Ceci afin de bénéficier d’un référencement optimal sur les moteurs de recherche, notamment Google.

Vous faire connaître comme un expert dans votre niche

Bénéficier d’une audience ciblée et intéressée par votre contenu vous fera passer pour un expert auprès de cette communauté. Le marché global n’existe plus, on est aujourd’hui rentré dans un marché de niches. L’adage « on ne peut pas plaire à tout le monde » n’a jamais autant été d’actualité. Des personnes apprécieront fortement votre contenu, tandis que d’autres en développeront de l’urticaire.

Ce qui est important, c’est de bien choisir et de bien définir  votre niche. N’oubliez pas que vous devrez bloguer sur cette unique thématique, du moins pour le blog en question, d’où l’intérêt de choisir une thématique qui vous correspond et sur laquelle vous aurez de nombreuses choses intéressantes à dire.

Se spécialiser dans une niche

1 leader = 1 idée partagée par 1 communauté !

Seth Godin, également appelé le pape du marketing, a senti la tendance depuis plus de 10 ans. Les marketeurs qui visent le grand public ont de plus en plus de mal à vendre leurs produits. Pour vendre, il faut aujourd’hui faire de la publicité à des gens qui sont intéressés par votre produit. Présentez une publicité à une personne intéressée par votre produit et vous attirerez sa sympathie, mais présentez cette même publicité à une personne qui n’est pas intéressée par votre produit et vous passerez au mieux pour un vulgaire marchand de tapis.

Pour se spécialiser dans une niche, vous devez avant tout vous assurer que cette niche est rentable et que vous puissiez bénéficier, si tant est que vous devenez un des leaders de cette thématique, d’une rentabilité suffisante pour en vivre confortablement. Dans le cas contraire, arrêtez tout et cherchez une autre thématique plus porteuse !

Obtenir une bonne réputation

Pour obtenir une bonne réputation, il va vous falloir vous faire apprécier par l’ensemble des personnes qui s’intéresse à votre thématique. Il faudra utiliser le même vocabulaire que votre audience, partager les mêmes idées, les mêmes opinions et avoir une sensibilité commune afin de vous faire accepter et de vous positionner comme un leader dans votre micro marché. Mais s’il y a une chose plus que toutes les autres, qui rebute une communauté, ce sont les personnes qui jouent la comédie et qui ne sont pas sincères dans leur démarche. Les imitations ne valent jamais les originaux.

Les gens ne supportent pas de se sentir bernés. L’authenticité est le maître mot dans le marché de la spécialisation. Il ne vous faudra pas passer pour un expert mais devenir un véritable expert. Et ça n’est possible qu’en développant une véritable expertise dans le domaine concerné. Les communautés ne tolèrent pas les impostures !

Se dorer la pilule sur une plage de Thaïlande en buvant un cocktail !

Le rêve de tout blogueur, c’est de vivre une vie d’aventures en voyageant aux 4 coins du monde !

La liberté géographique offerte par le blogging est intéressante à plus d’un titre ! Vous pouvez par exemple vous rendre toute l’année dans des lieux qui sont normalement réservés aux vacances et même travailler dans un hamac au bord d’une plage à siroter un cocktail local. Difficile de se rapprocher plus du cliché du blogueur indépendant qui est parvenu à monétiser son blog, et pourtant certains d’entre nous se sont véritablement enrichis avec leur blog. Ajoutant à la liberté géographique, une véritable délivrance temporelle du fait de l’automatisation des revenus, ce qui fait que les blogueurs qui ont adopté le bon business model peuvent gagner de l’argent même en dormant. Mais cela revêt également un autre intérêt de taille : le coût de la vie n’est pas le même dans tous les pays du globe.

De plus, le temps dont vous disposez désormais peut être utilisé pour investir l’argent que vous gagnez dans des business un peu partout dans le monde. Les possibilités sont illimitées et sont offertes à ceux qui parviennent à atteindre l’indépendance financière.

Mais comment faire connaître son blog et trouver des internautes intéressés par son contenu ?

Acquérir une audience ciblée nécessite d’utiliser les bons outils et d’appliquer les bonnes méthodes. Il est par ailleurs de plus en plus compliqué de faire sa place sur internet.

Méthode 1 : le référencement naturel

Le référencement est composé de 2 parties distinctes : il y aura la partie on site et la partie off site. En gros il y aura un travail d’optimisation à faire directement sur votre blog  et dans un deuxième temps un travail d’acquisition de liens depuis des sites externes pointant vers votre blog.

Optimisation du site et choix des mots-clés

1 page = 1 idée globale et 1 titre général !

Pour trouver des mots-clés en rapport avec la thématique de votre blog, il faudra se rendre sur l’outil de planification de mots-clés de Google Adwords et trouver des expressions ainsi que des associations de mots qui bénéficient d’un certain quota de recherches mensuelles. Il faudra également veiller à la concurrence, afin de s’assurer que les mots-clés choisis ne seront pas saturés et qu’il ne sera pas trop difficile de ce positionner dessus. Ce champ est automatiquement renseigné dans Google Adwords outil de planification de mots-clés. Il ne vous restera plus qu’à créer des titres cohérents avec les mots que vous aurez sélectionnés. L’idéal étant ensuite de choisir un titre général par article de blog.

Obtention de liens externes (provenant d’autres site et redirigeant vers le vôtre)

Que ce soit des liens provenant de commentaires que vous auriez postés dans d’autres blogs, des liens émanant des réseaux sociaux ou encore des liens émanant d’autres sites et annuaires de sites Web, chacun a son importance de par la qualité de sa source, l’emplacement de ce lien sur la page, le nombre d’autres liens en présence dans cette même page et le texte d’encre se dirigeant vers votre site. En matière de référencement, il faut savoir qu’on ne référence pas un site mais des pages Web séparément. Ainsi, certaines pages de votre site, comme certains articles de votre blog, seront très bien référencés, tandis que d’autres pages auront beaucoup plus de mal à obtenir une visibilité optimale.

Stratégie de référencement : la longue traîne !

Matière de positionnement, il est très compliqué de se placer sur les 3 premières positions d’une requête d’un titre trop court ou général. Pourtant, ce sont seulement les 3 premiers résultats de recherche apparaissant en haut les moteurs de recherche qui sont les plus consultés comptabilisant à eux seuls plus de visites que tous les autres. On ne pourra donc pas compter sur le positionnement de nos pages de blog sur des titres trop généraux dans le but d’obtenir des visiteurs. Il va falloir au contraire opté pour une autre stratégie : multiplier les articles de blog sur des expressions clés comportant au moins 3 mots. Pour en savoir plus, je vous invite à consulter cette vidéo ci-dessous :

Méthode 2 : les réseaux sociaux

Il existe différents réseaux sociaux qui permettent d’attirer des visiteurs vers son blog. Je vais vous citer ici ceux qui sont, à mon humble avis, les plus efficaces à l’heure actuelle.

YouTube :

un allié indispensable d’un blog est une chaîne YouTube sur laquelle vous allez pouvoir diffuser du contenu plus engageant. YouTube permet en outre d’acquérir une audience plus rapidement qu’un blog qui se contenterait du référencement naturel. De plus, il vous sera plus facile de démontrer votre expertise en vidéo, et les gens ont davantage tendance à faire confiance à une personne qu’ils voient ou entendent qu’à une personne qu’ils lisent !

Instagram : 

Ce réseau social, principalement axé sur le visuel  (les photos, les images et aussi les vidéos), est semblable par son fonctionnement au réseau social Twitter que nous verrons ci-dessous. L’idée étant d’inciter des gens à s’abonner à votre profil pour qu’ils puissent avoir accès aux actualités de celui-ci. Pour ce faire, on va simplement suivre des personnes susceptibles d’être intéressées par notre contenu afin que celles-ci s’abonnent en retour. Pour ce faire, vous devez trouver les comptes de vos concurrents et ajouter les personnes qui les suivent.

Certaines d’entre elles suivront retour et vous pourrez dans un second temps vous désabonner de celles qui ne se sont pas abonnées, où se sont désabonné de votre profil. Pour ce faire, vous pouvez utiliser plusieurs outils. J’utilise personnellement Copy Followers sur mon téléphone mobile. Cet outil est gratuit d’utilisation et permet d’automatiser certaines actions. Ainsi, vous n’aurez plus  à suivre un à un les profils, vous pourrez les suivre de façon groupée en suivant jusqu’à 100 profils  d’un seul coup.

Facebook :

C’est le réseau social par excellence, créé par Mark Zuckerberg. De nombreuses personnes, y compris de votre entourage, possède un profil sur Facebook. De nombreux employeurs utilisent d’ailleurs cet outil dans le but de se renseigner sur leurs employés ou leurs candidats à l’embauche. On peut créer une page spécifique pour une entreprise, une organisation, etc. et inviter les personnes à en suivre les actualités. On peut aussi créer un événement et le promouvoir de la même manière. C’est un outil efficace mais qui nécessitera un investissement financier, afin d’attirer des prospect intéressé par votre thématique, dans bien des cas. Cela dit, vous pouvez vous rendre sur des groupes de discussions Facebook et commencez à promouvoir vos articles de blog, vos vidéos YouTube ou encore vos produits.

Twitter :

Sur ce réseau social, les membres communiquent via de courts textes, parfois accompagné de contenus multimédias. Une stratégie à utiliser par exemple, c’est de déterminer via certains outils prévus à cet effet, qui suit un autre membre concurrent et suivre ses followers dans le but qu’ils vous suivent à leur tour. Il est néanmoins difficile de dénicher de véritables clients depuis Twitter et je vous déconseille de travailler à l’excès sur ce réseau social dont les résultats seront probablement plus que mitigés.

Méthode 3 : Payer de la publicité pour présenter son contenu aux internautes et vendre ses produits

Que ce soit sur les réseaux sociaux (Facebook principalement) ou sur la régie de Google (Google Adwords) pour référencer vos articles de blog, vos vidéos YouTube ou directement vos produits, la publicité a cet avantage qu’elle permet de rentrer immédiatement en contact avec les internautes intéressés par le contenu de vos publicités, et donc vos potentiels clients, sans perdre de temps ! Le principal problème réside dans l’investissement financier nécessaire pour définir une stratégie cohérente, ce qui vous coûtera probablement plusieurs centaines d’euros au minimum. C’est la méthode utilisée pour obtenir des résultats rapides mais pas forcément optimaux.

Méthode 4 : Publier des articles invités sur d’autres blogs

Un autre moyen de faire connaître vos articles de blog et de les écrire sur… d’autres blogs ! Pour ce faire, vous choisirez des blogs en lien avec votre propre thématique. Il serait totalement ridicule de publier un article de marketing sur un blog de planche à voile. Google répertorie les sites par catégories, si les catégories ne correspondent pas, le trafic n’est pas ciblé. Cela sous-entend que le contenu proposé n’intéresse pas les personnes.

Méthode 5 : Publier des vidéos invitées/interviews sur d’autres chaînes

On peut demander un autre YouTubeur de sa thématique, de diffuser l’une de nos interviews prise avec ce dernier. Ainsi, il pourra donner son avis en vidéo et vous poser les questions qu’il souhaite. On peut aussi, par exemple, diffuser simplement quelques extraits de nos vidéos qui feront par exemple office d’introduction à la vidéo d’un autre YouTubeur.

Le mot magique : « monétisation » !

Ça y est, l’ogre est lâché ! 1 000 milliards de dollars de formations en ligne (E-learning) sont vendues chaque années aux Etats-Unis. Ce chiffre est tout bonnement colossal.
Le succès de la monétisation des blogs est expliqué par ce seul chiffre. Et même si la France est loin derrière avec 100 fois moins d’argent investi par an dans ce type de formations, ça n’en demeure pas moins un secteur très porteur. Les blogueurs l’ont bien compris et proposeront bien souvent des formations en ligne  à leurs visiteurs. Cela dit, il existe plusieurs autres moyens de monétiser son blog. Mais la méthode la plus efficace est clairement celle-ci !

Les principaux moyens de monétiser son blog

L’idée étant, dans les cas ci-dessous, d’automatiser ses revenus et de gagner de l’argent de façon suffisamment régulière et conséquente pour en vivre ! Je vous présente donc les méthodes les plus efficaces pour monétiser son blog, d’autres existent et sont visible à cette adresse :  Les 39 moyens de rentabiliser son blog : la liste complète

1) La publicité

On peut monétiser son blog en y insérant des publicités provenant d’une régie publicitaire. En tête de liste figurera la régie publicitaire de Google appelé Google AdSense. J’ai personnellement gagné plusieurs milliers d’euros avec cette régie publicitaire, accusant parfois plusieurs centaines d’euros de revenus publicitaires par mois. Le problème de la publicité, c’est que la publicité au coût par clic ou au coût pour 1000 vues rapporte très peu d’argent par rapport à l’audience du blog. Il faudrait environ 20 000 visiteurs par jour dans une thématique porteuse pour espérer gagner sa vie en utilisant la publicité sur son blog. Autant dire que très peu de personnes peuvent prétendre rassembler une telle audience et donc vivre de la publicité avec leur blog.

2) Vendre par affiliation

Vendre par affiliation, c’est proposer le produit de quelqu’un d’autre sur son propre blog ou site Internet afin de monétiser son blog. L’idée étant que vous bénéficiez d’une certaine audience et qu’un produit créé par quelqu’un d’autre que vous convenir à celle-ci. Vous percevez alors une commission pour chaque vente obtenue  grâce à votre blog. L’avantage est que vous n’avez aucun travail à effectuer avant de rentabiliser votre blog. En effet, créer un produit d’information peut prendre un certain temps et s’avérer complexe suivant la thématique. C’est donc un moyen rapide mais n’en optimal pour rentabiliser son blog.

3) Vendre des produits d’informations

C’est la méthode la plus rentable pour gagner sa vie en tant que blogueur et monétiser votre blog. Au lieu d’insérer de la publicité sur les pages de son blog ou de diffuser des liens affiliés avec des produits de partenaires, vous pouvez décider de vendre vos propres produits dématérialisés est entièrement virtuels par Internet. Vous pouvez par exemple faire une formation vidéo qui se propose d’expliquer aux gens comment créer un site Internet ou une boutique en ligne. Des gens seront alors prêts à payer pour acquérir les connaissances que vous dispenserez dans vos formations.

Les plates-formes pour proposer vos produits d’informations :

4) Les abonnements payants

Cette méthode rejoint fortement la précédente. Sauf qu’au lieu de vendre un produit à coût fixe et à usage définitif, vous louez à vos clients, souvent au mois, un espace membre payant dans lequel vous diffuserez du contenu régulièrement. C’est particulièrement adapté pour les thématiques à évolution rapide comme par exemple la programmation informatique. En effet, les langages évoluent rapidement et il faut se tenir à jour fréquemment. Les plugins que j’ai testés personnellement permettant de créer un espace membre payant sur son blog wordpress :

Pourquoi bloguer c’est rentable et intéressant ?

Ne nécessite un qu’un investissement financier minimal

L’avantage du blogging tient au fait que vous pouvez gagner énormément d’argent avec l’aide de votre blog pour un investissement minimal au départ de moins de 100 €. C’est l’idéal pour les personnes qui ont du temps mais peu de moyens pour investir. Mais c’est aussi une aventure humaine et professionnelle extraordinaire, au travers de laquelle vous partirez à la conquête des internautes !

Ne nécessite pas de compétences techniques particulières

Aujourd’hui il existe des plate-forme qui permettent de bloguer et de monétiser son blog sans connaissance technique. Vous pouvez publier vos articles de la façon la plus simple du monde. Certains hébergeurs proposent même le nom de domaine et l’hébergement avec WordPress directement installé dessus. Sur son blog on peut diffuser des textes mais aussi du contenu multimédia ou encore des podcasts. À vrai dire, les possibilités sont illimitées. D’ailleurs, cet article je ne l’écris pas, je le dicte !

Une stratégie rentable à long terme

Avec un peu de constance, vous parviendrez à trouver une assemblée de lecteurs intéressée par votre contenu. Bloguer est rarement rentable à court terme. En revanche, si vous espérez-vous créer un revenu complémentaire à l’horizon de 2 ou 3 ans sans investissement de départ et sans prise de risque, c’est l’outil idéal !

Le choix du rythme de publication

L’un des plus grands avantages du blogging est que l’on peut avancer à son rythme. Je ne saurais que trop vous conseiller de prendre votre temps et de bien faire les choses. Bloguer relève de la course de fond et non du sprint !

Bloguer ici et ailleurs

C’est un autre avantage extraordinaire que revêt le métier de blogueur : on peut bloguer de n’importe où dans le monde. Une simple connexion internet en wi-fi suffit à créer et publier ses articles en ligne ! Rien en nous empêche d’ailleurs de les écrire sur son traitement de texte pour les publier plus tard !

Comment monétise-t-on son blog ?

Passer par la « case amie »

Avant l’ère du tout connecté, il suffisait aux publicitaires de créer un produit. Il fallait ensuite diffuser une campagne publicitaire à grande échelle sur les chaînes de télévision pour vendre leurs produits et être rentable. Les temps ont changé et aujourd’hui le marché de masse s’affaisse pour laisser émerger derrière lui des centaines de micros marchés. Les publicités télévisuelles perdent leur efficacité. Les campagnes de publicité sur internet les remplacent. Il est possible avec cette technique de suivre en direct les statistiques, d’analyser les résultats et les retours. Mais même la, la publicité de masse est inefficace.

Aujourd’hui, il vaut mieux vendre des produits à des personnes qui sont déjà intéressées par ceux-ci. Viser le marché global ne sert à rien, il faut se spécialiser dans une niche bien précise. Dans un micro marché porteur. Et diffuser du contenu de valeur aux yeux de nos futurs clients. C’est seulement après être passés par la « case amie », que les internautes qui vous suivent gratuitement sur Internet. Au travers de vos vidéos YouTube, de vos articles de blog ou encore de vos publications dans les réseaux sociaux. Que ceux-ci finiront par vous acheter vos produits.

Stratégie d’email marketing

On va être clair : il ne suffit plus de proposer un produit par e-mail pour le vendre. Pour vendre vos produits, il va vous falloir procéder par étape :

1) Attirer de nombreux visiteurs sur votre blog, votre chaîne YouTube ou encore sur les réseaux sociaux. Leur demander leur e-mail et enfin utiliser une séquence d’e-mails automatisés;

2) Capturer leur adresses email via une page de capture d’adresses mail ;

3) Envoyer une séquence d’e-mails automatisés;

Cette dernière étape est extrêmement importante et nécessite l’utilisation d’un auto répondeur. J’utilise pour ma part Getresponse (15€ par mois jusqu’à 1 000 inscrits). Il me permet d’automatiser l’envoi de messages aux abonnés de votre newsletter.

Vendre des produits numériques en automatique

Pour monétiser efficacement votre blog, il vous faudra créer des produits d’information payants. Comme un e-book (qui traitera plus de la théorie) ou même une formation vidéo (qui privilégiera l’utilisation pratique). Plusieurs sites permettent de diffuser de tels contenus avec accès restreint, protégé par un espace membre. (Kooneo, Systeme.io, Clickfunnels)… ces systèmes sont hypers complets et gèrent la vente de vos produits et l’accès direct et automatique à ceux-ci.

Même lorsque vous dormirez, vos produits d’information dématérialisés se vendront de façon automatique par Internet. Notamment via votre auto répondeur qui les proposera de la manière la plus efficace possible. Aux abonnés de votre lettre d’informations (newsletter). Ainsi qu’aux site que vous aurez choisi parmi ceux que j’ai mentionnés ci-dessus. Et qui s’occuperont de la vente et de la livraison de vos produits numériques.

C’est le business model le plus rentable que je connaisse à l’heure actuelle pour monétiser son blog. Avec l’effet levier, cette méthode est la plus efficace pour atteindre l’indépendance financière.

Je vous propose l’accès à des vidéos privées qui vont vous expliquer comment créer un blog rentable sur Internet. Cliquez ci-dessous pour y avoir accès :

Je crée mon blog rentable !

À bientôt,
Luc