iStock : informations complètes et guide d’utilisation

iStock photo (ou istock image) est une entreprise canadienne spécialisée dans la vente en ligne des photos. C’est une plateforme mondialement célèbre où vous pouvez rechercher et acheter facilement des photos pour illustrer vos pages. 

istock photo stock image

Présentation du site

iStockphoto est une entreprise canadienne créée en 2000 par un homme d’affaires répondant au nom de Bruce Livingstone. C’est un microstock proposant des photos ré-utilisables. A ses débuts, l’accès au site fut totalement gratuit. Une entreprise de développement web soutient à l’époque l’entreprise. Elle appartenait à Bruce Livingstone. Qui n’est autre que le fondateur du site. Plus tard, les choses ont changé. iStockphoto est devenu payant en 2001. Et très rapidement, on la considère comme l’un des business les plus rentables dans le domaine de microstocks. Sur la plateforme, le prix d’une photo varie entre 1 et 20 crédits selon la taille. Un crédit vaut entre 0.96 et 10 usd. 

Le 9 février 2006, Getty Images s’offre iStockphoto pour un montant de 50 millions usd. Après cette cession, le nouveau propriétaire de la boîte a décidé de supprimer la version istockpro de la plateforme, la jugeant trop coûteuse et peu efficace. La firme en général commence alors à prendre de l’envergure et devient de plus en plus dynamique sur le marché de la photographie en ligne. Les dirigeants de Getty Image l’affirment, le chiffre d’affaires générées par iStockphoto dépasse à plus de 71.9 millions usd. Sur cette somme, 20.9 millions usd  revenaient aux contributeurs de la plateforme.

Selon Getty Image, iStockphoto comptait plus de trois millions d’images en avril 2008, avec environ 27000 images téléchargée par semaine. Ce n’est donc pas étonnant s’il arrive à la 745e position des sites les plus visités dans le monde en 2013. 

Désormais, iStock passe du statut de start-up à celui d’une grande entreprise internationale. Aujourd’hui, le site compte plus d’une centaine de salariés et 160 000 membres contributeurs. Ils sont répartis dans le monde et y partagent la même passion, celle de la photographie.

Chaque mois, plus de 500 000 nouvelles images, vidéos, photos et fichiers audios qui sont téléchargés et stockés sur la base de données d’iStock. Il ne faut pas oublier que de nombreux photographes, designers et autres artistes venant des quatre coins du monde y postent régulièrement leurs œuvres. En retour, la plateforme leur sert de tremplin pour la promotion et la vente de ces derniers sur le web. Cela fait plus de 15 ans qu’iStockphoto permet à bon nombre d’artistes de vivre de leurs passions tout en récoltant les bénéfices de leurs œuvres. 

Si iStock reste populaire jusqu’à aujourd’hui, c’est en partie parce qu’il offre deux gros avantages. Premièrement, ce site a la capacité d’offrir à ses membres et aux clients une bibliothèque média bien fournie, avec des millions d’images HD et des vidéos originales et uniques. Deuxièmement, il est très flexible et cela facilite la jonction de ses membres avec l’expérience et l’expertise de Getty Image. 

Pionnier de la production participative en termes de contenus médias, le site sait se démarquer de ses concurrents. Il faut admettre qu’il incarne à perfection son statut de leader sur le marché. Il se présente comme l’espace qui facilite la collaboration entre les artistes et les photographes, ce qui en fait un partenaire de choix pour ceux qui travaillent dans le domaine de la création. C’est un lieu d’échanges et de partages privilégié pour les professionnels du secteur.

Conseils pour publier ses œuvres sur iStockphoto et réussir à les vendre

Vous possédez une belle collection de photos et vous aimeriez bien les mettre en vente sur iStockphoto. Effectivement, il ne suffit pas de soumettre ses photos sur la plateforme pour les vendre. Il faut d’abord que celles-ci soient acceptées par la célèbre banque d’images. Après, si elles sont sollicitées, voire très demandées par les acheteurs, c’est encore mieux. Maintenant, la question est comment faire pour que vos photos soient acceptées par iStockphoto et qu’ensuite elles attirent les acheteurs ?

Il faut garder en tête qu’iStock by Getty image est une grande plateforme qui réunit plus de 160 000 contributeurs répartis dans le monde. Or, ces contributeurs sont dans la plupart des cas de grands professionnels. Donc, il va falloir jouer serré si vous voulez vous démarquer et attirer l’attention des clients. 

Ainsi, avant même de mettre vos photos en vente sur la plateforme, assurez-vous que celles-ci soient de très bonne qualité, qu’elles respectent les conditions requises par l’entreprise et qu’elles savent attirer l’attention des clients. Sachez que de manière générale, ce sont les entreprises et les professionnels qui visitent la plateforme pour y acheter des images. Ce sont donc des connaisseurs que vous devez convaincre. Alors, voici quelques conseils vous augmenteront vos chances de vendre vos œuvres sur iStockphoto :

Prenez le soin de préparer vos photos avant de les télécharger dans la base de donnés d’iStock. Cela veut dire que vos photos ne doivent pas comporter de bruit. Ceci est une règle à respecter absolument  car elle est souvent à l’origine du rejet des photos par les banques d’images.

Assurez-vous que les photos que vous voulez publier ne comportent aucune marque, ni objet sous brevet. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est préférable de photographier des sujets comportant des éléments non identifiables, ou alors qui sont vieux. De même, il vaut mieux éviter les retouches trop élaborées parce que les acheteurs aiment bien s’en charger eux-mêmes.

Vous envisagez de publier une photo contenant un visage qui risque d’être reconnu sur iStock ? Associez-y alors absolument une autorisation explicite et signée du model release. Pour vous faciliter la tâche, la plateforme propose déjà quelques exemples de model release à télécharger. Ceci dit, cette autorisation n’est pas forcément nécessaire si vous publiez des photos dans le cadre d’une licence éditoriale. 

Prenez le temps de soigner vos descriptions, titres et mots clés. Des photos de qualité accompagnées de mots clés bien choisis sont facilement repérées par les acheteurs parmi les millions d’autres images qui se trouvent dans la photothèque. Maintenant, la question est comment trouver les bons mots clés pour accompagner vos œuvres ? Rassurez-vous, il existe plusieurs astuces. Vous pouvez par exemple utiliser un programme comme Photoshop ou encore des sites gratuits comme Thesaurus.com ou WorldReference. Ces derniers sauront vous aider à construire des mots clés en anglais et c’est un plus puisque vous visez avant tout le marché international. Attention, ne dépassez pas la limite imposée par la banque d’images en termes de nombre de mots clés. Selon les plateformes, cette limite peut varier de 50 à 80 mots clés par photo.

Autre conseil très important : tout au long de la réalisation de vos photos, gardez à l’esprit que celles-ci ont destinées à la promotion de la vente des produits ou à illustrer des magazines ou des pages. Donc, il faut qu’elles soient suffisamment accrocheuses et qu’elles expriment bien des sentiments ou une idée. Vous devez aussi miser sur la diversité de thèmes. Cela vous donnera un coup de pouce pour augmenter vos ventes. En effet, vos images peuvent être utilisées pour exprimées des thématiques divers comme l’amour, la santé, le voyage, la beauté, le sport, etc. 

Donc, pour réaliser de bonnes affaires sur iStock, il faut savoir mettre toutes les chances de votre côté en optimisant votre référencement (bons choix de mots clés, soin à la qualité des images, etc.), et en misant sur la quantité. D’ailleurs, n’oubliez pas que la commission prélevée sur vos ventes diminuera progressivement quand vous vendez plus de photos sur iStock by Getty Image.

iStock est sans doute l’une des plateformes les plus efficaces en termes de vente de photos sur le net. Avec plus de 3.5 millions de créations disponibles dans sa base de données, elle s’impose comme l’une des meilleures banques d’images du monde. Vous pouvez y vendre non seulement des photos, mais aussi des illustrations (basiques ou vectorielles), des vidéos, des designs et même du flash. 

De plus, la popularité d’iStockphoto est telle que vous avez l’assurance d’y vendre vos créations. C’est un avantage non négligeable, surtout pour vos affaires. Au-delà de cette garantie, vous allez découvrir et apprendre davantage sur le fonctionnement de la plateforme au fur et à mesure que vous l’utilisez. Les multiples leçons que vous allez tirer de chaque rejet vous aideront à maitriser les paramètres et les techniques en rapport avec la qualité de vos photos. Au final, vous deviendrez expert dans l’art de vendre des photos sur iStock.

Il est bon de souligner aussi qu’en utilisant la banque d’images iStock pour promouvoir et vendre leurs œuvres, les contributeurs s’offrent la garantie de se faire payer leurs droits d’auteur, ce qui n’est pas toujours le cas chez les concurrents du site. Quel que soit en effet le type de création publié sur sa plateforme, iStock respectera toujours ses contrats avec les contributeurs. De même, le site offre un bon niveau de sécurité contre les téléchargements illicites. Vous n’êtes pas sans savoir qu’une des failles du net aujourd’hui est justement la tendance aux téléchargements illégaux. Or, ce phénomène présente un vrai danger pour la propriété intellectuelle, fragilisant la situation des créateurs. C’est pour cela qu’iStock met tout en œuvre pour protéger les intérêts de ces derniers, en apportant une couverture juridique à ses contributeurs. Les produits publiés sur la plateforme sont protégés contre les téléchargements illicites et piratage. 

Ceci dit, il faut admettre que la vente des créations à travers les microstocks n’est pas sans inconvénients pour les contributeurs. C’est ce que nous allons voir de près dans le point suivant.

Les étapes à suivre pour devenir contributeur sur iStock

Etape 1 : s’inscrire sur iStock

Seuls les membres inscrits peuvent soumettre leurs créations sur la plateforme d’iStock. Donc, si vous n’êtes pas encore inscrit, vous devez d’abord passer cette étape. Après tout, l’inscription est gratuite et ne prend que quelques minutes. Il vous suffit de remplir le formulaire réservé à cet effet en renseignant votre email et votre mot de passe. 

Etape 2 : devenir contributeur

Pour pouvoir poster vos œuvres sur le site d’iStock, vous devez avoir le statut de contributeur. Pour cela, vous devez cliquer sur la formule qui vous intéresse pour accéder au manuel de formation. Une fois que vous vous sentez prêts, vous devez d’abord faire un petit test. 

Etape 3 : télécharger quelques échantillons de vos créations

Cette dernière étape consiste à télécharger trois exemples de vos créations pour faire valider votre demande. Un conseil : choisissez vos plus belles créations parce que c’est à partir de celles-ci que la plateforme évaluera votre potentiel en tant que contributeur.

Maintenant que vous avez passé toutes ces étapes, il ne vous reste plus qu’à attendre l’acceptation de votre demande. Vous serez notifié par un message lorsque vos créations sont validées par la plateforme.

Etre contributeur sur iStock : quels sont les risques ?

Les avantages offerts par les microstocks comme iStock by Getty Images sont indéniables. Mais si vous désirez devenir contributeur, il faut savoir qu’à côté de ces avantages, il y a aussi quelques inconvénients qui pourraient vous empêcher de réaliser des bénéfices. En voici quelques exemples.

La faible commission proposée

Le montant de la commission que vous toucherez sur chaque produit vendu pourrait vous décourager, surtout si vous êtes débutants. Celle-ci se situe en effet entre 15 et 40 %. Donc, vous ne toucherez presque rien jusqu’à ce que vous vous fassiez un nom sur iStock, même si vos créations sont très réussies. De plus, le seul moyen de faire des profits pour le moins acceptables avec ce type de plateforme est de télécharger un grand nombre d’images dans la photothèque. Tout cela suppose un temps de travail immense pour gagner peu d’argent au final. 

La forte concurrence

Le grand nombre de contributeurs sur la plateforme peut devenir un sérieux handicap. Vous pouvez envoyer beaucoup de photos en espérant mettre toutes les chances de votre côté, certes. Mais  vos œuvres risquent de ne noyer dans la masse avec les millions d’images déjà présentes sur le site. Donc, à moins d’être un grand génie de la photographie, vous aurez du mal à réaliser des bénéfices dans ces conditions. 

Il y a aussi un autre détail non négligeable. Dans la plupart du temps, chaque création ne peut être vendue qu’une seule fois par client. Or, le même produit peut être utilisé plusieurs fois par l’acheteur. Cela veut dire que pendant que le contributeur n’a perçu presque rien de son œuvre, l’acheteur quant à lui peut s’en servir et en tirer profit autant de fois qu’il veut. Cette situation présente un inconvénient majeur en termes de propriété intellectuelle.

Dans d’autres circonstances en effet, le contributeur perçoit une redevance à chaque utilisation de sa création. De plus, dès que vous aurez envoyé vos photos sur iStock (ou autres microstocks d’ailleurs), vous perdrez totalement le contrôle de leur utilisation. En d’autres termes, vos œuvres peuvent être achetés par n’importe qui et pour n’importe quelle utilisation. Vous n’aurez donc aucun contrôle, ni la moindre visibilité sur l’usage de vos créations. C’est pour cela que certains contributeurs constatent impuissamment que leurs photos génèrent beaucoup d’argent pour des publicités sans qu’ils puissent en toucher même une petite portion. 

Bénéfices moindres

Puisqu’en tant que contributeur, vous n’avez plus le moindre contrôle sur le devenir de vos œuvres, il vous est désormais impossible de les récupérer dans la perspective où vous voulez vous rétracter pour une raison ou une autre. Plus encore, vous risquez de litiges avec vos acquéreurs si vous décidez de revendre les mêmes produits sans intermédiaire. 

Comme vous vous en doutez, il est parfois très difficile de s’enrichir en vendant ses œuvres sur les microstocks. Dans la vie pratique, très peu de photographes peuvent gagner vraiment des revenus confortables en vendant leurs photos sur de telles plateformes. 

Il faut reconnaître que la grande liberté dont jouissent les acheteurs sur ce type de sites n’est pas sans conséquence pour les contributeurs. Il est tout à fait possible que ces derniers retrouvent leurs œuvres retouchés et traités sur le net, sans pouvoir y faire quoi que ce soit. 

Maintenant que nous avons fini de nous intéresser aux contributeurs, parlons de ceux qui visitent les microstocks pour y faire des achats. 

Comment devenir acheteur sur iStock ?

Tout d’abord, il faut se rappeler qu’iStock est une plateforme interactive et commerciale qui propose des millions de photos en toute liberté. En visitant ce site, vous découvrirez une impressionnante collection d’œuvres artistiques de haute qualité et variés. Vous allez donc voir une multitude de photos que vous pouvez acheter avec des crédits pour vous en servir plus tard dans le cadre de vos projets personnels ou professionnels. Vous pouvez également utiliser ces images pour faire des promotions sur des sites web.

Or, il ne suffit pas de se rendre sur la plateforme pour y faire l’achat des photos. Il vous faudra d’abord vous inscrire. C’est gratuit et rapide. Tout ce que vous avez à faire pour cela, c’est de suivre les étapes suivantes :

Vous vous connectez à internet, puis recherchez l’adresse du site en tapant par exemple iStock dans le moteur de recherche. Une fois que vous trouvez le site, vous cliquez dessus pour ouvrir sa page d’accueil. 

Maintenant, vous cliquez sur le menu inscription qui se trouve sur la barre d’outils en haut à droite de la page. Ensuite, vous remplissez le formulaire d’inscription qui vous sera proposé. Pour cela, vous allez fournir votre adresse email et un mot de passe, puis vous allez cocher/décocher quelques cases avant de valider l’ouverture de votre compte en cliquant sur « s’inscrire maintenant ».

Une fois que vous avez un compte client, vous y découvrirez le nombre de crédits dont vous disposez, en plus de votre historique d’achats. La même page vous permettra de faire des recherches pour découvrir les œuvres que vous pouvez utiliser à des fins personnelles ou professionnelles. Lorsqu’une photo ou une illustration vous intéresse, il vous suffit que cliquer dessus pour la télécharger selon les dimensions souhaitées.

Pourquoi acheter des photos sur iStock by Getty Images ?

Le principal atout d’iStock, c’est la richesse exceptionnelle de sa photothèque. Le site dispose en effet d’une impressionnante base de données contenant des millions de photos, sons, illustrations et vidéos.

La plateforme iStock by Getty Images vous propose entre autres une large quantité d’images vectorielles ainsi que des photos déclinées en différentes versions qui vous permettent de réaliser en quelques clics des compositions attirantes et adaptées à votre projet. Ceci est un avantage offert par iStock et que vous retrouverez difficilement ailleurs. Pourtant, c’est un atout que les professionnels, notamment ceux œuvrant dans le domaine de communication pourront exploiter à fond pour optimiser leurs activités. N’oublions pas que le site propose une large palette de créations de haute qualité que les professionnels peuvent utiliser pour concevoir des contenus très accrocheurs.

iStock est donc une banque d’images qui fait rêver. C’est une niche idéale pour qui recherchent des créations sur différents thèmes à exploiter sous forme de tableau par exemple. Vous pouvez également utiliser les images achetées sur le site pour décorer ou personnaliser votre espace intérieur. De plus, la navigation sur le site est très fluide. Le téléchargement se trouve simplifié et même les plus néophytes sur la toile peuvent l’utiliser sans la moindre difficulté. 

En plus de la souplesse de la procédure d’achat sur la plateforme. Les acheteurs ne peuvent que saluer les prix abordables affichés selon la qualité des créations. De même, le moyen d’achat par crédit mis en place sur le site rend les prix encore plus avantageux pour les acheteurs qui profitent en outre d’une livraison ultra rapide de leurs achats par émail avec les licences.

Comme toute chose, la plateforme iStock a son propre lot d’inconvénients qui pourraient incommoder les acheteurs. 

Les faiblesses du site pour les acheteurs

En dehors de nombreux avantages que les acheteurs peuvent tirer en s’approvisionnant sur la plateforme iStock by Getty images. Il existe quelques inconvénients.

L’un des problèmes les plus récurrents par exemple, c’est le fait que les clients s’ont aucune garantie quant à l’origine des créations qu’ils achètent. Or, une telle faille risque de poser problème dans la mesure où vous pouvez difficilement savoir si la création que vous acheter est vraiment libre de droit d’auteur ou de droit à l’image, entre autres.

Du coup, le flou persiste également par rapport à l’utilisation antérieure des photos qu’ils pourront acheter. Vous serez en effet bien surpris si jamais vous achetez une image pour promouvoir vos produits. Et après vous constatez que vos concurrents utilisent la même image. Ceci dit, il n’est pas exclu non plus que la même image que vous avez acheté. Ait déjà été utilisée pour promouvoir. Illicitement ou pas, d’autres produits. Sur internet, il n’est pratiquement pas possible de cacher certaines informations. Du coup, si vous utilisez une certaine photo pour vos activités. Vous risquez fort de perdre la confiance de vos clients qui aurait déjà vu la même photo ailleurs.

Problèmes d’indexation

Il existe un autre souci que l’on rencontre souvent sur les sites de microstock. C’est la possibilité de tomber sur des images mal indexées. Il n’est pas rare en effet que l’image indexée ne correspond pas vraiment à ce que vous recherchez au départ. Ce problème est assez fréquent pour les photos d’animaux généralement.

Plus encore, les recherches souvent fastidieuses des œuvres sur les sites de microstocks comme iStock peuvent être chronophage. Dans certains, cela peut augmenter vos dépenses. D’ailleurs, le plus gros problème avec la large gamme de photos disponibles dans la base de données d’iStock. C’est le fait qu’il est impossible d’avoir un panier avec différentes créations. Cela veut dire en outre que vous êtes obligés de crédits. Ou de régler votre facture pour valider votre commande et télécharger la photo qui vous intéresse.

Du coup, pour éviter les pertes de temps inutiles. Les acheteurs préfèrent contacter un créateur ou une agence qui propose une collection de photos avec des contenus certifiés et parmi lesquelles vous choisirez aisément choisir celles qui vous plaisent ;

Outre les inconvénients qu’on vient de citer plus haut. Il ne faut pas oublier qu’en achetant des créations sur les plateformes de microstocks comme iStock. Vous ne respectez pas vraiment les lois sur la propriété intellectuelle, en plus de ne pas contribuer à l’action social. En effet, les redevances perçus par les auteurs des œuvres que vous achetez sur ces plateformes ont presque misérables. Enfin comparés aux avantages réels qu’ils pourraient en tirer dans le cadre du droit d’auteurs et autres.

Certes, iStock by Getty image est une vraie niche qui vous permet de dénicher toutes sortes de créations. Et de haute qualité ! C’est l’idéal pour promouvoir vos activités ou illustrer vos projets. Seulement, il faut garder à l’esprit qu’en achetant une photo. Une image vectorielle ou une illustration, vous pouvez rencontrer des complications comme il a été mentionné plus haut. Il faut donc faire preuve de prudence dans vos démarches.

Ceci dit, la banque d’images iStock est sans doute une plateforme intéressante. Elle vous permet de réaliser des montages assez originaux. Pour vos propres besoins et exigences. Mais pour en tirer meilleur profit, il faut prendre le temps de faire des recherches. Et de s’informer avant d’acheter un produit sur ce site.

Conclusion

Quoi qu’il en soit, il faut bien admettre qu’iStock s’impose toujours comme l’une des plateformes de vente. Et d’achat en ligne les plus performantes sur le marché de produits photographiques. Nous espérons que ce guide vous a permis d’en savoir plus sur ce site. Et de mieux comprendre son fonctionnement pour en tirer meilleur profit. 


Suivez-moi pour en apprendre davantage !

Paragraphe

Je vous invite à découvrir ma chaîne YouTube !

Suivez-moi sur Facebook !
sur Instagram !
et sur Twitter !

À très bientôt,
Luc Pitallier