Comment créer une page de vente ?

La page de vente est l’outil de conversion par excellence. Si une page devant optimiser peut permettre d’obtenir de très bons résultats, l’inverse est également possible. Une page de vente non optimisée ne convertira pas. Cela signifie que les personnes qui se rendront sur votre page de vente pour acheter un de vos produits finiront par repartir sans passer par la case achat. La question qui se pose alors est : comment créer des pages de vente efficace pour vendre nos produits ? Pour ce faire, on verra qu’il faudra utiliser de bons outils et appliquer de bonnes techniques. On verra également quels sont les éléments indispensables à toute page de vente qui convertit. Avant toute chose, je vous conseille l’article suivant qui vous expliquera comment monétiser son blog.

Page de vente

Les 3 freins universels

Pour la très grande majorité des internautes qui vont se rendre sur votre page de vente, votre produit est intéressant que s’il répond de manière optimale aux 3 freins universels du Webmarketing :

L’argent

Les gens, en règle générale, veulent dépenser le moins d’argent possible. C’est la raison pour laquelle des sites Internet comme Amazon ajustent leurs prix au maximum. Ces derniers ont bien compris que les clients viennent ou c’est le moins cher. Gardez cela à l’esprit lorsque vous créerez votre produit et que vous le proposerez un certain tarif dans votre page de vente.

Le temps

Le temps est peut-être supérieur à l’argent dans bien des cas. Avec les changements de nos modes de vie en société, le temps est clairement la denrée la plus rare pour la plupart des personnes. Inutile donc de proposer un produit qui prendra trop de temps à vos prospects. Proposez-leur un plan par étape en optimisant au maximum leur temps. Si votre produit nécessite un travail régulier, alors proposez-leur de ne travailler qu’une certaine durée chaque jour. Il faut toujours leur de l’impression d’avoir à sacrifier le minimum de temps pour obtenir le maximum de résultats.

Les efforts à fournir

Partons d’un constat : les gens sont feignants ! Notre cerveau effet de cette manière. C’est la même chose pour vous et pour moi. On a tendance à toujours aller au plus simple. C’est d’autant plus vrai quand on achète un produit et à plus forte raison un produit d’information. Vous pourriez probablement trouver toutes ces informations sur Internet mais cela vous prendrait des années et demanderait de gros effort. C’est la raison pour laquelle les gens vont acheter un plan d’action concret par étape économiser au maximum leur énergie.

Quelle titre de votre page de vente ?

Pour créer un titre accrocheur de page de vente, il va vous falloir jouer sur 3 éléments :

Un résultat : par exemple, perdre 5 kg
Un délai : par exemple, en un mois
Enlever un frein : par exemple, sans régime

Ce qui ne donnera un titre du genre : Perdez 5 kg en un mois sans régime !

Quels types d’outils pour créer une page de vente efficace ?

Pour créer une page de vente, on va pouvoir utiliser différents types d’outils ayant chacun un but précis. Bien sûr, il existe différentes façons de créer des pages de vente qui convertiront nos prospect en clients. On peut utiliser des plates-formes tout en un. C’est-à-dire qu’une seule plate-forme gérera toutes les fonctionnalités et tout le contenu de notre page de vente. On peut également utiliser des outils différents ayant pour chacun d’entre un ou des buts précis. On peut citer quelques plates-formes tout en un qui permettent de créer des pages de vente optimisée.

Les plate-forme tout en un pour créer des pages de vente

Systeme.io est une plate-forme française très proche de son équivalent américain  clickfunnels. Elle propose tout un tas de fonctionnalités très intéressantes pour la création de pages de vente. On peut retrouver aussi l’e-mail marketing particulièrement adapté pour créer un système qui vend automatiquement par e-mail. Elle a été développée par Aurélien Amacker. Elle permet également la capture de mails directement dans les pages Web grâce un script à ajouter à dans son code. Cette plate-forme permet de faire des upsell et des downsell. Son prix de base est de 27 € et son prix maximal avec toutes ces qualités comprises et de 97 €. Une période d’essai de un mois est accessible gratuitement.

Clickfunnels est le site le plus complet au monde, à l’heure actuelle, pour la création de tunnels de vente. Il est en anglais. Son offre intégrale est à 297 $. Une période d’essai de 14 jours est accessible gratuitement..

Les différents outils disponibles pour créer des pages de ventes

Pour ma part, j’utilise un blog sous WordPress. C’est-à-dire que j’ai acheté un nom de domaine et un hébergement. L’avantage de cette technologie est que j’en suis propriétaire. Quoi qu’il arrive, mon site fonctionnera toujours et ne dépendra d’aucune source externe. Pour que les pages de vente, j’utilise le thème Optimizepress. Ce thème génère tout l’aspect graphique de mon blog et pas seulement mes pages de vente. C’est un outil exceptionnel avec de nombreuses fonctionnalités. Avec des finalités étendues, je l’ai acheté pour 200 €.

D’autres thèmes existent, c’est à vous de vous renseigner sur Google pour définir celui qui vous convient le mieux. Mais je vous conseille fortement d’utiliser un blog publié sous WordPress. C’est un outil extraordinaire et de nombreux plugins sont accessibles directement sur Internet.

Avoir une page de vente qui convertit au maximum

Pour une page de vente qui convertisse vos prospect en clients de façon optimum, on ne citera le prix qu’en fin de page. Le but est de faire augmenter la valeur perçue de notre produit à notre client. Celui-ci va donc se dire qu’avec toutes les caractéristiques du produit mentionné, celui-ci sera forcément très cher. Et au final il sera bien étonné de voir que le tarif proposé sera bien en dessous de ce qu’il craignait. Votre produit étant accessible, celui-ci se dépêchera de l’acheter. À plus forte raison si vous lui proposez une offre promotionnelle à court terme.

On pourra utiliser du marketing négatif pour appuyer sur les besoins profonds de nos prospect. Par exemple pour quelqu’un qui veut se faire des amis, on pourra utiliser une liste avec des croix rouges en mentionnant :

– Vous n’arrivez pas vous faire des amis ?

– Vous avez l’impression de ne pas être accepté par les autres ?

– Etc.

Cet exemple a pour but de vous montrer qu’en appuyant sur le besoin le plus profond de vos prospect, vous allez créer une émotion forte en lui. On pourra par ailleurs jouer sur la couleur du texte et autour du texte dans le but d’augmenter la vitesse de lecture. Ou de rapprocher le prospect d’un bouton de conversion par exemple. Ainsi on peut imaginer une page avec beaucoup de rouge autour du texte principal. Cette page ne sera pas agréable à regarder pour l’internaute car le rouge est considéré comme la couleur du sang. C’est une couleur dite agressive que l’on a tendance à fuir. Et on pourra ajouter un bouton de conversion de la couleur verte, qui est une couleur d’apaisement. Disposer ce bouton vert apaisant en-dessous d’un contenu texte de couleur rouge amènera plus facilement le prospect à se diriger vers ce bouton.

Manipulation ou optimisation ?

Le but est simplement de donner le maximum de chances à votre page de vente de convertir. Bien sûr pour ce faire, on va utiliser tout ce qui peut favoriser un passage à l’action.

Tester vos pages de vente encore et encore avec les test A/B

Dans plusieurs logiciels, vous aurez la possibilité de tester des pages de vente afin de les optimiser au maximum. Les tests abaissant des tests sur lesquels on présente de pages de vente à nos prospects. L’idée est de modifier un à un les éléments de façon à trouver à chaque fois la technique qui convertit le plus. On peut faire varier par exemple la couleur d’un bouton ou d’un texte. On peut proposer une image différente, une autre vidéo de présentation du produit etc.

Vous vendez un résultat !

Inutile de parler des caractéristiques d’un produit. Cela n’est pas efficace. Pour vendre, il va vous falloir jouer sur les avantages de votre produit. Comprenez bien que pour vendre un produit ne va pas falloir énoncer toutes ses caractéristiques. Il va simplement vous falloir donner à votre prospect le résultat final s’il achète. Par exemple : « Si tu t’entraînes avec moi, tu deviendras champion du monde ! » Ou alors : « Si tu suis cette formation, tu gagneras 10 000 € par mois dès l’année prochaine ». On vent nos clients ce qu’ils veulent et on leur donne ce dont ils ont besoin !

Quels sont les différents éléments d’une page de vente qui convertit ?

On peut citer plusieurs éléments que l’on retrouvera dans la très grande majorité des pages de vente qui convertissent :

  1. Énoncer les problèmes qui touchent votre audience
  2. Se présenter et montrer nos résultats
  3. Raconter son histoire
  4. Expliquer globalement la méthode de votre produit sans la dévoiler
  5. Décrire les avantages de votre produit
  6. Enlever les freins de votre produit
  7. Parler de la garantie ou du résultat
  8. Présenter son offre et ne surtout pas parler de prix
  9. Insister sur la garantie et sur les résultats
  10. Inciter les gens à passer à l’action avec un bouton d’achat

Raconter son histoire pour vendre

Pour vendre un produit, il faut bien comprendre qu’il y a toujours un effet de balance entre le risque de l’acheteur et celui du vendeur. On peut bien évidemment minimiser ce risque de l’acheteur en précisant que notre produit a fonctionné pour de nombreuses autres personnes. Mais le tout est d’être crédible et de raconter son histoire de la bonne manière. C’est ce qu’on appelle couramment le Storytelling. Pour être crédible, devrait aussi rationaliser votre produit. Pour cela, n’hésitez pas donner un inconvénient de votre produit. De la même manière, soyez authentiques et francs avec votre audience et principalement avec vos prospects. Sachez enfin que 80 % de l’acte d’achat se situe sur le côté émotionnel du cerveau. C’est le même pourcentage qui entre en compte lors de la séduction.

Jouer sur les émotions pour vendre

page de vente : jouer sur les émotions

C’est bien là le secret ! Vendre n’est pas une affaire d’arguments, mais de sentiments et d’émotions transmises. Vos prospect ont certainement une corde sensible sur laquelle vous pouvez appuyer. L’idéal étend de les rapprocher de votre histoire. Parlez leur de leurs besoins profonds également. Dites-leur que vous allez pouvoir les aider. Expliquez-leur par exemple vous êtes passés par les mêmes phases qu’eux et que vous les comprenez. Dites quelque chose du genre : « voilà comment j’ai fait pour… »

Un avant et un après

Enfin, n’hésitez pas à montrer à vos clients 2 images différentes représentant un avant et un après. Comme le dit l’adage populaire, une image vaut mieux que 1000 mots. C’est d’autant plus vrai dans le jeu de séduction nous allons faire avec nos prospects. Montrer une même personne éprouver des difficultés sur l’image de gauche. Puis montrer cette même personne avoir réussi à dépasser ces difficultés sur l’image de droite. Le changement ne doit pas non plus être énorme. Le tout est aussi d’être crédible.

page de vente : avant et aprè

Un peu de vocabulaire spécifique aux pages de vente :

Sous le célèbre logiciel Clickfunnels, vous aurez la possibilité de lier plusieurs éléments à votre page de vente. Les voici.

Upsell : c’est une offre que l’on va proposer aux internautes qui viennent de nous acheter un produit sur notre page de vente. C’est ce que l’on appelle couramment la montée en gamme.

Downell : c’est une offre que l’on va proposer aux internautes qui ont refusé un produit sur notre page de vente. On leur proposera donc une offre moins chère, incluant en moins de fonctionnalités.

Order Bump : c’est une offre promotionnelle représentée par une case à cocher et proposant un service ou un produit complémentaire à l’achat de l’internaute. Cela permet d’augmenter le panier moyen de votre client.

Voilà, à présent vous savez tout pour créer des pages de vente optimisées !

Suivez-moi pour en apprendre davantage !

Je vous invite à découvrir ma chaîne YouTube !

Suivez-moi sur Facebook !
sur Instagram !
et sur Twitter !

À très bientôt,
Luc Pitallier